Ville de Douala : Roger Mbassa Ndinè présente son bilan.

Après deux ans de sa prise de fonction, le maire de la ville a rendu compte de ses actions et réalisations  au cours d’une rencontre avec l’ensemble des  élus locaux  de sa cité tenue le 08 janvier dernier à Douala.

C’est une première dans la ville de Douala, déclare Prince Berony, le maître des cérémonies. Jamais de mémoire d’homme, on n’a  vu le 1er magistrat de la ville se prêter à ce genre d’exercice.

Roger Mbassa Ndinè, dans sa posture novatrice, a décidé, non seulement, de rassembler  l’ensemble des conseillers municipaux  de sa cité mais aussi de leur rendre compte de ses actions menées au service de la ville et des populations.  Un devoir, selon le maire,  à l’endroit de ceux qui constituent le corpus de grands électeurs dont lui et ses adjoints tiennent leur mandat.

Une minute de silence sera rendu en mémoire des élus de février 2020 disparus. Après avoir dressé l’état des lieux  de sa municipalité qui n’était pas des meilleurs lors de sa prise de fonction avec  la pandémie du Covid-19 qui a mise en difficulté l’Exécutif communautaire et ceux des communes d’arrondissement, le maire a fait part des réalisations  dont beaucoup avaient un caractère d’urgence.  Un contexte particulier qui a amené la mairie de la ville  à recourir aux montages ingénieux  avec les entreprises de BTP sous contrat avec la CUD pour essayer de donner à la ville un aspect un peu vivable. «  Nous avons pu exécuter de manière satisfaisante notre plan d’urgence de remise en état des points critiques et certains axes de la ville », a déclaré Roger Mbassa Ndinè.

Dans ce discours bilan, le maire a également fait état des réformes structurelles internes effectuées au sein de l’administration municipale à travers une réorganisation des services  pour une amélioration des recettes  de la CUD. « Nous avons réaménagé le cadre général des gestion en impliquant les commerçants  aux prises de décision par une cogestion dans le fonctionnement des espaces marchands du ressorts de la CUD », a-t-il indiqué.

Faire de Douala, une ville  moderne et attrayante

Une réforme qui a permis en 2021 au maire de stabiiser les caisses de la CUD et d’entamer avec son équipe l’implémentation de leur  vision pour le développement de la ville  avec une meilleure maîtrise de la situation réelle.

Roger Mbassa Ndinè a ainsi  fait part de nombreuses réalisations et chantiers en cours   autour de certains axes prioritaires liés au bien-être des populations. On peut citer, entre autres,  le renforcement des activités d’assainissement dans tous les coins de la ville ,  le meilleur entretien  des voiries, la densification de la couverture de la ville en matière d’éclaire publique, l’accélération des activités préparatoires pour la mise en place prochaine de systèmes modernes et efficaces de transport de masse, la multiplication des actions dans le social et la prise en compte des considérations environnementales.

Ajouté à tout cela, la lutte contre le désordre urbain, un fléau aux effets ravageurs qui a nécessité beaucoup d’énergie à la ville   pour lequel la maire  appelle à l’adhésion  des populations. Ce, avec la contribution des élus locaux et des médias pour une campagne d’information et de sensibilisation de grande ampleur en direction de tous les acteurs.

Cependant, tout en reconnaissant, dans son allocution,   l’immensité des besoins de la ville (100 milliards de francs cfa en moyenne par an) et tenant compte de la modicité des moyens à sa disposition, Roger Mbassa n’a pas revu en deça son ambition de faire de Douala, une ville moderne et attrayante. Il  a emis quelques pistes pour multiplier d’autres moyens de financement de ses actions au-delà des recettes fiscales. Des opérations de partenariats public-privé et un recours au marché pour atteindre son objectif. Des voies qui demandent toutefois, d’après le maire, une préparation minutieuse et approche prudente.  Ce qui ne déteint en rien l’ assurance  du maire. «  Je suis  résolument optimiste, je pense qu’avec la volonté et la  contribution de tous, chacun dans son rôle et avec ses capacités, nous pourrons redorer et faire briller encore plus le blason de notre cité, naturellement dotée d’atouts nombreux et variés ».

Une invitation  à plus d’implication au travail aux élus locaux  dont beaucoup se sont sentis honorés pour la circonstance. La rencontre plutôt conviviale  s’est terminée autour d’un pot entre les élus et le maire qui en  a profité en  ce début d’année pour présenter les vœux à tous les maires et conseillers municipaux présents.

Félix EPEE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *