Ramadan 2021 : Roger Mbassa Ndinè distribue les vivres aux musulmans.

Cette action de solidarité a eu lieu ce samedi 24 avril dans  les différentes mosquées de la ville de Douala afin de les soutenir en cette période du mois de jeûne du ramadan.

Des sacs de riz, des cartons d’huile et de sucre,  c’est ce qui a constitué les offrandes remises ce samedi 24 avril aux musulmans de la capitale économique.  Un important don de produits alimentaires accompagnés des enveloppes distribués par Roger Mbassa Ndinè aux chefs et aux guides religieux de cette communauté dans la ville de Douala.

Cinq chefferies musulmanes ont  bénéficié de la magnanimité du  maire. Notamment, la Chefferie de New-Bell Congo, New-Bell Haoussa, la chefferie musulmane de Bonabéri, de Makèpè Missokè et de New Town Aéroport.

Les imans, émus, ont salué, à chaque étape ce geste de générosité du premier magistrat de la ville. « Un acte de cœur et de partage et soutien en cette période de ramadan », précise le représentant du chef de New-Bell Congo  parlant à la place de  Cheik Mohamed Malik Farouk, grand imam de la mosquée central de Douala.  

Ces derniers en ont profité pour passer en revue les relations entre la mairie et la communauté musulmane et remercier le maire pour ses nombreuses réalisations dans la ville de Douala. Plus précisément celles allant au profit de leur communauté. Entres autres, la construction de la barrière au carré réservé à l’enterrement des musulmans au cimetière des Bois de singe, le renforcement des capacités des membres de cette communauté dans certains domaines,…  Une litanie de doléances a été émise à cette occasion.

Prenant la parole à chaque fois, le Dr Roger Mbassa Dinè n’a cessé de rappeler l’importance de son acte. Un geste de solidarité  et partage devenu un rituel chaque année à l’endroit des frères en cette période de renoncement et de privations.  Par ailleurs période d’élévation spirituel  pendant laquelle, dit le maire, on puise les valeurs pour le combat de tous les jours.

Les valeurs que Dr Roger Mbassa Ndinè souhaite voir les chefs et différents guides religieux mettre  en application et user de leur influence pour sensibiliser leurs populations sur le respect des mesures barrières contre le coronavirus. Surtout, en cette période où la maladie prend de l’ampleur. Avec des cas de décès des personnalités importantes enregistrés ces derniers temps au sein de cette communauté. « Il faut faire .extrêmement attention. La pandémie est là de plus belle», déclare-t-il. Un message de sensibilisation réitéré à toutes ses sorties. Le maire a également saisi de l’occasion pour transmettre ses condoléances et celles de son équipe à l’ensemble de la communauté musulmane du pays. .

Félix Epée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *