Forum Economique de Douala : Rideau sur la première édition

L’événement s’est achevé le  mardi 25 mai sur une note de satisfaction et plusieurs recommandations.

C’est sur une fin heureuse que s’est achevée la première édition du Forum économique de Douala. Du côté des organisateurs, tout comme celui des participants et du partenaire à l’événement en occurrence, la mairie de la ville de Douala, la satisfaction est de mise.

Olivier Kinguè Molli, coordonnateur général du FED pense avoir réussi à déposer sur la place publique  un projet qui a finalement été adopté par l’ensemble de la population de Douala et s’inscrit désormais dans l’agenda des activités de cette ville. 

Même son de cloche de la part du partenaire stratégique de l’événement. « L’objectif de la 1ère édition  du forum a été atteint»  d’après Dr Roger Mbassa Ndinè. Le  maire de la ville de Douala, n’a pas manqué de faire part de son satisfecit au regard de l’engouement observé  des populations et la qualité des  interventions faites dans le cadre de cette rencontre économique. « Manifestement, il y a une demande d’un cadre de réflexion sur le développement de la ville de Douala où l’essentiel du produit national brut est concentré », a-t-il indiqué lors de son discours de clôture.

 

Pendant trois jours, toute la ville était mobilisée autour de ce grand rendez-vous économique. Lors des différents ateliers et conférences publiques organisés  dans le cadre de cet événement, les experts et participants de tout bord (les autorités de la ville,  les patrons du monde des affaires, plusieurs acteurs du secteur public, journalistes, architectes, urbanistes  et plusieurs acteurs de développement,…)  ont échangés sur les thématiques liées au développement de la ville de Douala. Occupation des sols, les problèmes des transports urbains et de grande distribution. Les problématiques aussi diverses que variées qui faisaient partie des enjeux de ce Forum dont l’objectif, d’après son président du comité scientifique, Professeur  Messi Avom, vise à opérer les migrations rationnelles de la ville de Douala vers une politique d’attractivité dans un contexte de décentralisation.

Plusieurs recommandations et constats ont été faits à l’issue de cette rencontre, notamment la présentation du Port Autonome de  Kribi comme levier de désengorgement de la ville de Douala et instrument de croissance économique, la nécessité d’organisation du secteur de transport  plus spécialement  celui des motos-taximen, moyen de transport le plus utilisé par les populations (environ 500 000 motos-taxis en circulation dans la ville),  pour une meilleure mobilité urbaine selon les attentes selon les syndicats des acteurs de ce secteur. Il en a été de même pour d’autres domaines d’activités comme ceux  relevant  de la grande distribution. Plusieurs idées visant à faciliter les affaires aux opérateurs de ce secteur ont été émisses. La construction des routes supplémentaires et la modernisation de la voirie déjà existante pour désengorger les voies d’accès qui mènent à ces centres.

Au cours des échanges, il a été également proposé la création d’un port sec au niveau d’Edéa qui de fera de cette ville lumière à cheval entre Douala et Yaoundé, une petite zone industrielle.

Des propositions  qui ont été toutes présentées  pendant la lecture du rapport de fins des travaux dont quelques-unes seront sans doute exploitées dans la mise en application des politiques urbaines de la ville de Douala.

Cette initiative  a séduit Roger Mbassa Ndinè. Il  a promis de travailler avec la structure Impact Economique, régisseur de l’événement pour lui donner encore plus d’envergure lors des échéances futures.

Quant à Olivier Kinguè Molli, plein d’ambitions, a d’ores et déjà la tête tournée vers la prochaine édition du FED dont la thématique sera donnée de commun accord avec les autorités de la ville de Douala au mois de juillet prochain au cours du Salon des investisseurs qui aura lieu à Yaoundé. Un pari tenu par le coordonnateur e son équipe.

Félix ÉPÉE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *