Forum économique de Douala : La ville et la Région impliquées.

Une rencontre au sommet  entre les organisateurs de ce rendez-vous économique et l’exécutif régional du Littoral visant à intéresser cette institution à cet événement  a eu lieu ce vendredi 07 mai à Douala.

Une délégation de cinq membres conduite par Olivier Kinguè Molli et Désiré Avom, respectivement coordonnateur et président du comité scientifique du Forum économique de Douala (FED) a été reçue  à la mi-journée de ce vendredi par Polycarpe Banlog, président du Conseil régional du Littoral.

 Cette rencontre qui s’est tenue dans le cabinet du président de la Région était à titre préparatoire de la  1ere  édition de ce Forum économique qui se tient du 23 au 25 mai prochain dans la ville de Douala. L’idée, à travers cette entrevue, est pour les organisateurs de présenter ce grand projet au président de la région et d’intéresser cette institution  majeure de la décentralisation nouvellement implantée aux initiatives susceptibles d’impulser le développement de la région. Un concept auquel a adhéré Polycarpe Banlog. Le patron de la région n’a pas hésité à louer l’initiative dont il ne voit pas d’impact seulement au niveau de la ville Douala mais sur d’autres villes des quatre arrondissements que compte le département du Wouri. « Nous ne pourrons qu’encourager et soutenir ce genre de projet appelé à  apporter le développement dans notre région. Plusieurs actions seront menées dans ce sens pour soutenir cet événement », déclare-t-il.

Désiré Avom à gauche et Olivier Kinguè Molli à droite à l’écoute du président du Conseil régional du Littoral.

D’après Désiré Avon, cette rencontre est une opportunité pour les organisateurs du FED de discuter avec  la plus haute autorité de la région et voir comment  construire ensemble, à travers une réflexion, une ville de Douala organisée et bien structurée. Ce, selon les thématiques choisies au cours de cette première édition qui seront portées entre autres sur la décentralisation, la problématique du transport urbain, l’occupation des sols, la grande distribution et les opportunités de financements. Car affirme-il, Douala est une ville stratégique, non seulement pour le Cameroun, l’Afrique centrale et même pour le Nigéria lorsqu’on envisage un développement à long terme.

Trois semaines avant, les organisateurs de ce Forum sont allés à la rencontre de Roger Mbassa Ndinè, le maire de la ville de Douala. Le premier magistrat de la ville a immédiatement fait part de son adhésion à ce projet qui serait, selon ses dires, en droite ligne avec sa vision de modernisation de la ville.

Polycarpe Banlog, Président de Conseil régional en masque et son collaborateur suivent attentivement les explications de leurs visiteurs

Mis sur pied par l’entreprise Impact Economique, le FED entend, par ces contacts solliciter pour sa première édition de manière officielle l’adhésion et l’accompagnement de la ville ainsi que la région pour donner plus de retentissement à cet évènement qui se projette comme un rendez-vous économique d’envergure qui réunira à cette occasion les entrepreneurs d’ici et d’ailleurs. Avec de nombreuses opportunités d’affaires et de rencontres pour les chefs d’entreprises et autres créateurs de richesses portés sur une vision plus grande de leurs structures.

Félix ÉPÉE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *