Football : Oryx Club de Douala à l’heure de la relance.

Ce club mythique de la capitale économique tient son congrès  dimanche 1er août 2021 prochain à Douala en nourrissant beaucoup d’ambitions pour les saisons avenirs.

Les membres et sympathisants de l’Oryx Club de Douala se retrouveront ce weekend dès 11 heures au Foyer Njo-Njo à Bonapriso  pour leur assemblée générale annuelle.  Ce congrès est placé sous le signe de la relance d’après son président en exercice, André Etamè Makoubè. Après plusieurs années de contre-performances et de crises internes qu’a connues le club, ses dirigeants entendent voir les choses avec plus de grandeur.  

Parmi les grands axes qui ponctueront ce congrès, il y aura le bilan des saisons précédentes.  Ensuite, on procédera à la mise sur  sur pied d’un plan de relance pour les saisons futures. Un plan, contrairement aux années précédentes , se voudra un tout petit peu révolutionnaire. L’objectif premier est, d’après le président en exercice, de retrouver l’élite supérieure et doter le club des moyens consistants d’y parvenir.  Mais, sans finances, ce but ne peut pas facilement être atteint.

Oryx Club de Douala, cuvée 2021

C’est pourquoi, André Etamè Makoubè invite tous les mécènes, donateurs de bonne volonté qui ont été séduits par les résultats passés  de ce club, sympathisants, supporteurs, ainsi que tous les fils du Canton Bell, sa base originaire, à prendre part massivement à ces assises.

Car, ce congrès, en plus de la restructuration interne, servira aussi à une levée de fonds au bénéfice du club. Une collecte qui sera à la hauteur des ambitions de l’Oryx de Douala  fixées par ses dirigeants pour lui donner les moyens de réussir son projet sportif. «  Nous invitons les membres et tous ceux qui croient en ce club à venir donner leurs idées pour sa bonne marche au cours de ces travaux »,  lance son président.

Actuellement en Ligue régionale du Littoral,  l’Oryx club de Douala, le tout 1er  champion d’Afrique des clubs  en 1965 qui a donné ses lettres de noblesse au football camerounais, voudrait ainsi retrouver  pour la saison prochaine premièrement l’Elite Two. Ensuite l’année d’après l’Elite one du championnat. Ainsi avec le temps retrouver, comme le veut son plan de relance, son rayonnement et son prestige d’antan. « Une possibilité, si le club reçoit le soutien financier de sa base et l’ensemble de ses supporters attendu de  ses dirigeants. Car l’argent est le nerf de la guerre », relève Félix Essombè, un supporter inconditionnel du club.

Félix ÉPÉE

Oryx Club de Douala, l’équipe championne d’Afrique des clubs en 1965.

Palmarès :

-1er champion d’Afrique des clubs en 1965

-5 fois champion du Cameroun

-7 fois vainqueur de la coupe du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *