Douala Fiesta: Une femme se fait agresser au stade Soppo

Elle a été attaquée par des délinquants à l’entrée du site de manifestation et dépossédée de son téléphone en l’absence des éléments de la police municipale plus intéressés par le spectacle que par la sécurité des lieux.

La scène se déroule aux environs de 23 h. Hortense se rend au stade Soppo invité par son ami pour vivre comme la majorité des habitants de la ville le spectacle organisé en guise de cadeau de fin d’année à sa population par la mairie de Douala . Elle tenait à voir Samy Diko, un de ses artistes préférés, programmé pour ce jour. Elle prend le risque malgré l’heure un peu avancée. Malheureusement, à son arrivée à l’entrée du lieu de manifestation, le temps de sortir son téléphone pour appeler son ami à l’intérieur, deux individus se dirige vers elle et le lui arrache. Ils ne lui donneront pas le temps de joindre son ami.

Hortense, toute abattue, entre et se met à chercher des yeux son ami dans la foule. Chance. Pas assez de spectateurs en ce premier jour de prestation artistique. Elle parvient à le retrouver quelque part non loin du podium. Son ami Felix Essombè constate sa mine triste. Il cherche à savoir ce qu’il en est. « Je viens de me faire agresser et on m’a pris mon téléphone », déclare Hortense. Tout furieux, il se dirige immédiatement vers le portail malheureusement les auteurs de l’acte ont déjà pris la poudre d’escampette.

Aucun élément de la police municipale supposé assurer la garde des lieux n’est à l’entrée. Ils ont tous lever la garde. Concentrés à regarder Samy Diko et intéressés plus à un éventuel « farotage » de l’artiste, ils ont laissés les spectateurs à la merci des agresseurs.

Interpellés par rapport à la scène et leur attitude, ils n’ont même pas l’air de s’émouvoir. Ils s’en moquent même disant avoir à faire à un soulard. « Vous voyez leur comportement ?», s’indigne un spectateur. Seul un élément de force de l’ordre posté à l’intérieur du stade viendra, sur les plaintes de Félix Essombè, s’enquérir de la situation. Mais trop tard. Une erreur grave en matière de sécurité susceptible d’exposer en dehors des spectateurs même cette manifestation aux actes des esprits malveillants. Surtout en cette période où l’insécurité est grandissante dans notre pays. Pourtant, la sécurité et l’encadrement des lieux de manifestation font partie des recommandations qu’aurait faites Dr Roger Mbassa Ndinè, maire de la ville, à la police municipale lors de la cérémonie d’ouverture de ce festival. Mais hélas !

Félix EPEE

4 pensées sur “Douala Fiesta: Une femme se fait agresser au stade Soppo

  • décembre 25, 2020 à 2:19
    Permalink

    Il faut souvent arrêter de sortir des diffamation non fondée sur les agents publics. Rester chez soit et critiquer des personnes est très facile. Vous dites que la POLICE MUNICIPALE attendait un éventuel « Farotage » venant des artistes? Eux même ont ils suffisamment pour vivre? Quel artiste vient gagner de l’argent et « Farote » encore. Ce ne sont que des balivernes sortant des individus de mauvaises foi. De grace quand vous n’avez rien a publier allez faire des interviews trottoir. Aujourd’hui c’est la Police municipale qui est même déjà très calme dans cette ville demain ça sera quel agent du secteur public? Et a titre d’information ces agents sont accompagnés des agents de la SÛRETÉ NATIONALE. Et pourquoi votre post ne fait pas allusion a ceux là. Mais juste a la Police municipale pour davantage la fragiliser. De grâce les critiques sont bien mais des opinions personnelles doivent rester vos ventres. Merci pour la compréhension.

    Répondre
  • décembre 25, 2020 à 8:00
    Permalink

    Si nous étions resté à la maison, nous n’aurions jamais su comment cette police municipale se comporte. Il y a même des choses plus pires que nous nous sommes réservés à dire au sujet de cette police parce que notre but n’est pas de nuire mais de relever des insuffisances pour amener ce vaillant et utile corps de sécurité de la cité à se corriger. Saviez-vous que nous avons vu à plusieurs manifestations les éléments de cette police passer souvent à table avant les invités oujbliant le but de leur mission sur le terrain? Nous pouvons vous citer les endroits où ces scènes se se sont passées et les heures.Encore une fois, nous travaillons pour vous aider à vous améliorer et non de vous nuire. Acceptez humblement les observations qui vous sont faites. en vous regardant dans le mirroir au lieu de chercher à les boter absolument toutes les critiques en touche.

    Répondre
    • décembre 25, 2020 à 8:21
      Permalink

      Si nous étions restés à la maison, nous n’aurions jamais su comment cette police municipale se comporte. Il y a même des choses plus pires que nous nous sommes réservés à dire au sujet de cette police parce que notre but n’est pas de nuire mais de relever des insuffisances pour amener ce vaillant et utile corps pour l’ordre et la sécurité de la cité à s’améliorer. Saviez-vous que nous avons vu à plusieurs reprises lors des manifestations les éléments de cette police passer souvent à table avant les invités oujbliant le but de leur mission sur le terrain? Nous pouvons vous citer les endroits et l’heure où ces scènes se sont produites. Mais encore une fois, nous travaillons pour vous aider à vous améliorer et non à vous nuire. Acceptez humblement les observations qui vous sont faites. en vous regardant dans le mirroir au lieu de chercher à tout prix àles boter en touche.

      Répondre
  • décembre 27, 2020 à 5:52
    Permalink

    Aussi simple que ça. Les camerounais n’aiment pas les critiques mais sont prompts à critiquer Paul Biya. Moi même J’ai eu à constater certains écarts de conduite de la part de cette police. Mais nul n’est infaillible. Ce que ces jeunes gens doivent savoir est que quand on dit policier, on dit disciple. Vous ne pouvez pas vouloir mettre de l’ordre et être les premiers à mettre le désordre. Rien ne doit vous distraire dans l’exercice de votre métier. On lève la garde à la fin d’un événement quand est rassuré que tout le monde a quitté les lieux et non avant. C’est le b.a.ba en matière de sécurité. Merci pour votre article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *