Douala Fiesta : C’est parti !

La cérémonie officielle de lancement de la première édition de ce festival a eu lieu le 23 décembre 2020 à Mbanga Japoma dans le 3ème arrondissement de Douala.

Le temps est désormais à la fête depuis le 23 décembre à Douala. Dr Roger Mbassa Ndinè, le maire de la ville, en présence des autorités traditionnelles, municipales et administratives, a officiellement ouvert au lieu-dit Total Nkolbon à Mbanga Japoma, la première édition de Douala Fiesta, festival d’animation de la cité avec de multiples distractions et des concerts géants au menu pendant lesquels presteront nos nombreuses stars de l’heure.

Podium prêt pour le spectacle
Podium prêt pour le spectacle

Les habitants de cette partie de la ville sont aux anges, en commençant par leur maire Valentin Epoupa Bossambo, fier de voir sa municipalité parmi les quatre choisies pour abriter l’évènement. « Notre arrondissement avait besoin de distractions. C’est un évènement capital qui se déroule dans un site au centre de la ville de demain. En même temps un évènement test avant le Championnat d’Afrique des Nations à travers lequel nous voulons rassembler les populations de Douala V et III en cette période congés de Noël ».

Dr Roger Mbassa Ndinè (derrière le pupitre) lors de discours d'ouverture
Dr Roger Mbassa Ndinè (derrière le pupitre) lors de discours d’ouverture

D’après Dr Roger Mbassa Ndinè, initiateur de projet avec la mairie de la ville de Douala, ce festival est le tout premier d’un concept nouveau. Il met en avant la diversité. « C’est une communion joyeuse pour toutes les couches sociales. Douala fiesta se veut un creuset de vivre ensemble qu’a toujours prôné le président de république Paul Biya », déclare-t-il.

La gestation de ce projet, selon le premier magistrat de la ville, aura été hésitante et courageuse. « Le Covid-19 nous a longtemps freiné. C’est à la fin du mois d’août que nous avons pris la décision d’organiser cet évènement pour égayer la ville » avance-t-il revenant sur la genèse de cette manifestation.

Car, dit-il, le temps était assez court et les moyens amaigris du fait de la crise, au regard de la dimension que la mairie prévoit donner à ce grand rendez-vous qui compte se déployer l’année prochaine dans six sites des différents arrondissements de Douala. « C’est pourquoi nous sommes attachés des services du Club Nkotti qui a l’expertise de ce genre d’évènements dans la ville », rassure-t-il.

Binjamin Mboutou, préfet du Wouri, debout à côté de Nkotti François (régisseur de l'évènement) lors de son allocution.
Binjamin Mboutou, préfet du Wouri, debout à côté de Nkotti François (régisseur de l’évènement) lors de son allocution.

Un discours irrésolu qui n’est pas du goût de Benjamin Mboutou, préfet du Wouri, représentant le gouverneur empêché qui loue plutôt l’initiative. « Vous vous êtes pris tard certes, mais il fallait quand même commencer ! », clame-t-il. En plus, ce festival, renchérit-il, ne s’écarte pas des missions régaliennes de la mairie qui répondent aux grandes fonctions de la vie quotidienne que sont : se loger, travailler, circuler, se cultiver ou se divertir le corps et l’esprit. « Cela participe à l’épanouissement de la population. M. le Maire, j’aimerai que vous placiez la barre très haut pour que Douala Fiesta devienne un évènement international de façon à mobiliser d’autres communautés à travers le monde ».

Groupe d'ambassbey en pleine prestation
Groupe d’ambassbey en pleine prestation

Cependant, le maire et le préfet n’ont pas manqué de rappeler que nous sommes encore en plein dans la pandémie de covid19 et que les mesures barrières doivent continuer à être respecter tout le long de cette manifestation qui ira jusqu’au 02 janvier de la nouvelle année. « Tous les participants doivent avoir leurs cache-nez et se laver régulièrement les mains », suggère Roger Mbassa Ndinè.

Le maire espère tout de même compter sur les éléments de la police municipale et les forces de l’ordre pour l’encadrement de cette manifestation.

Remise de don par le maire Roger Mbassa Ndinè
Remise de don par le maire Roger Mbassa Ndinè

Toujours dans le cadre de cette cérémonie, quelques cadeaux constitués de jouets, de denrées alimentaires et matelas seront remis par le premier magistrat de la ville pour les fêtes aux familles nécessiteuses des six arrondissements de Douala.

Félix EPEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *