Croisade contre le covid-19 à Douala: Les interdictions des deuils et mariages bientôt réactivées.

L’annonce a été faite  le 07 avril  par le Dr Roger Mbassa Ndinè, maire de la ville au cours du lancement  de la phase III de la stratégie de lutte contre cette pandémie.

Les restrictions des cérémonies  relatives aux deuils et mariages  seront de nouveau réactivées. Le maire et ses homologues des six arrondissements de Douala  se réuniront sous peu  pour arrêter les mesures complémentaires à cet effet  dans le cadre la lutte contre le coronavirus. Parmi les mesures qui devront être prises, il y aura les interdictions des occupations temporaires des voies publiques, des deuils et des mariages.

Ces manifestations ont été ces derniers temps les lieux où ont été enregistrés plusieurs cas de contaminations au coronavirus suivis de décès depuis la nouvelle vague de propagation survenue dans notre pays, plus précisément dans la ville de Douala. Plus virulente que la première, cette deuxième vague de contamination au virus a été favorisée par le relâchement et la négligence des mesures barrières observées au sein de la population. Ainsi que par  la souplesse dont ont fait montre les autorités  depuis la levée du confinement et l’allègement des restrictions au mois d’avril par le gouvernement.

Les maires et leurs partenaires prêts pour le combat.

 

Le maire de la ville à travers cette nouvelle croisade entend redresser la situation au niveau de son périmètre urbain. Il  voudrait, avec le concours de ses homologues d’arrondissement, réactiver le dispositif de l’année dernière en étouffant  le virus dans les potentiels foyers de contamination. « Ce sont les mesures concrètes contre le covid-19 édictées par le gouvernement que nous connaissons tous », a rappelé le Dr Mbassa Ndinè. Des décisions susceptibles de stopper rapidement la recrudescence de la propagation du virus qui s’annoncent assez rigoureuses pour les populations  de la ville de Douala. Les habitants qui se sont donné trop de libertés  ces derniers moments au péril de leurs vies.

Cette opération dénommée « Douala Stop Coronavirus » et réalisée avec l’aide des entreprises partenaires, va concerner au premier chef  les établissements scolaires et universitaires. Les kits anti-covid-19 contenant le matériel divers (cubitainers, stations de lavage des mains, seaux, savons, masques et des gels hydro-alcooliques)  ont été d’ailleurs  remis au cours de cette cérémonie aux six communes d’arrondissement de la ville, ainsi qu’à quelques facultés et aux écoles de l’Université de Douala. Question de renfoncer l’observance des mesures barrières en milieu scolaire et estudiantin et préserver,  selon le maire de la ville, notre jeunesse de cette maladie.

Les organisateurs des deuils et mariages devront, quant à eux, toujours dans le souci de freiner cette pandémie, s’apprêter pour les prochains jours à se conformer aux nouvelles mesures restrictives et à faire face à d’éventuelles interdictions de leurs manifestations par les autorités.

Félix EPEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *