Conseil Régional du Littoral : Le Patron c’est Banlog Polycarpe

Il a été élu à la majorité absolue au cours de la session de plein droit de cette assemblée tenue hier mardi 22 décembre à a salle des Fêtes d’Akwa à Douala .

Il est environs 12h 50 mn quand on commence à observer les premières grosses cylindrées arriver à la salle des Fêtes d’Akwa. Chefs traditionnels, autorités administratives et municipales, conseillers régionaux nouvellement élus montent successivement les marches du perron de cet édifice historique plein de mémoire piétinant ainsi le tapis rouge pour prendre place dans la salle.

La journée n’a rien d’ordinaire. A l’intérieur comme à l’extérieur, l’effervescence est réelle. Les commentaires et les rumeurs donnant tel ou tel autre vainqueur, d’après les prétendus instructions et conclaves du parti dont appartiendraient les potentiels candidats au regard de la configuration de l’électorat, vont dans tous les sens.

Les travaux s’ouvrent vers 14 heures avec l’arrivée Samuel Evaah Diboua, gouverneur de la région du Littoral suivi de celle de Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de Base et par ailleurs chargé de mission du comité central du RDPC pour la supervision de cette élection. On procède aux consultations à huis clos. Aux environs de 16 heures, la presse à qui il n’est pas donné l’occasion de vivre tous les instants de cet évènement, est invitée dans la salle. Le nom de Banlog Polycarde est dévoilé sous les acclamations de l’assistance.

Ex député et ancien maire

L’ex député et ancien maire de la commune de Nyanon dans la Sanaga Maritime est élu à 84 voix sur 89 voix. Un seul votant manque à l’appel pour atteindre le quorum de 90 membres constituant le Conseil. Il s’agit de Sa Majesté Din Dicka Akwa III décédé avant le scrutin.

Le nouvel élu remercie ses électeurs. Il promet de se mettre au service de la Région et tend la main aux autres cinq membres de l’équipe qui ont voté contre lui. «  Il y a cinq membres du conseil qui ne m’ont pas voté. Je ne peux pas être indifférent à cela. J’accepte et je le leur concède malgré la discipline du groupe. J’espère que nous saurons dissiper nos malentendus et mécontentements d’ici 72 heures », a déclaré le tout nouveau président de la région.

Les six autres membres du bureau seront connus à la suite du reste des consultations déroulés également sans la présence du public.

Comme 1er vice-président, Evelyne Mpoundi Ngollè, originaire de Nkongsamba, 2ème vice-président Sa Majesté Mbappè Bwanga Milord originaire du Wouri, Camille Ekindi et Ndedi Rebecca, occuperont respectivement les postes de questeurs et les deux postes de secrétaire du Conseil reviendront à Thomas Wandji et à Sa Majesté Etotokè Albert.

On constate donc qu’au regard de la constitution de ce bureau, le RDPC a fait prévaloir l’équilibre ethnique en privilégiant un bassa de la Sanaga Maritime à la tête de la Région à la place d’un sawa douala du Wouri qui gère déjà (en terme de volume de travail et des revenus) la plus grande ville de la région. Une option pour faire taire les frustrations de certaines communautés qui faisait semble-t-il partie des consignes auxquelles se seraient soumis la majorité des membres du conseil.

Félix EPEE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *