CHAN 2021 Cameroun-Burkina : Les Lions A’ se qualifient douloureusement.

Ils ont obtenu difficilement leur ticket pour le second tour après un match nul (0-0) concédé face aux redoutables Burkinabé dimanche 24 janvier dernier au stade Amadou Ahidjo de Yaoundé.

Ça n’a pas été facile pour les coéquipiers de Salomon Banga, capitaine de la formation locale du Cameroun, pour leur troisième journée et  dernière sortie des matchs de poule ce dimanche 24 janvier au stade Amadou Ahidjo de Yaoundé. L’équipe A’ des Lions est tombée sur un morceau dur. Les Etalons locaux du Burkina Faso.

C’est visible. Les lions courent après le ballon. Battus en vitesse et physiquement dans les duels pendant toute la première mi-temps par leurs adversaires.  Malgré un boulet trompeur de 35 mètres  de Man Ykre intercepté par le gardien de but Burkinabé dès la première minute du match, ils subissent les assauts des attaquants burkinabés qui se heurtent au gardien camerounais Kerrido Haschou.  Dernier rempart de la défense camerounaise, l’un  des rares qui jusque là, a tenu bien son poste. Excepté sortie manquée, loin de ses cages qui a failli,  pendant cette rencontre , coûter cher à l’équipe.

La physionomie du match change  à la 2ème mi-temps. On observe une petite sérénité retrouvée chez les Lions A’. L’équipe du Cameroun  inorganisée à la première mi-temps reprend le contrôle de la balle avec l’entrée de Steve Keuni à la place de serge Adulo blessé.  Ils mettent la pression sur leurs adversaires. Les Burkinabé, que ce score de parité est loin d’arranger et garantir la qualification, mettent  de leur côté les bouchées doubles. Le match s’anime d’un côté comme de l’autre.  La peur de ne pouvoir continuer la compétition s’installe. Les  nerfs sont à l’épreuve. Les mêmes émotions sont partagées par les spectateurs dans les gradins. A la vue d’un but manqué ou celui risqué d’être concédé.

Les tentatives  des joueurs de chaque équipe à faire plier l’autre s’avèrent infructueuses. Le score de la rencontre  reste inchangé jusqu’à 90 Minute. Ouvrant ainsi les portes des quarts de finale et du second tour de cette compétition au Cameroun. Aux grands regrets des Burkinabé qui n’ont certes pas démérité. Ressortants ainsi de cette rencontre avec le trophée de l’homme du match décerné par la CAF au jeune milieu du terrain Ahmed Belém, sociétaire Rahimo Fc, récompensé pour son impact sur le match.

Félix EPEE.

HAMED BELEM, désigné homme du match par la CAF.
HAMED BELEM, désigné homme du match par la CAF.

 

Gratification : Les Lions obtiennent une  prime de 4 millions de francs  après leur qualification.

Le montant a été donné en plein vestiaire par le Ministre des Sports venu féliciter les Lions pour leur victoire. Narcisse Mouelle Kombi  tout ému a tenu lui-même à annoncer la nouvelle après leur qualification pour le second tour. Le Ministre leur a suggéré de faire davantage pour aller le plus loin possible et jusqu’au sacre finale pour bénéficier de la prime spéciale du président de la république Paul Biya.

F.E.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *