CHAN 2020 : Les raisons de l’exclusion de Yannick Ndjeng de la tanière de Lions !

Yannick Ndjeng a été exclu du groupe des Lions A’ après sa vive altercation avec David Pagou (entraineur adjoint) hier à l’occasion du match Cameroun – Maroc.

La FECAFOOT annonce que Yannick Ndjeng a été exclu de la tanière des Lions A’ pour « indiscipline caractérisée ». Il quitte le groupe sur la demande de l’entraîneur principal Martin Ndtoungou. Les informations relayées par plusieurs médias Camerounais font état de ce qu’il y’aurait eu une vive altercation entre le joueur et son coach et qu’à la suite de celle-ci, l’attaquant camerounais a été exclu du groupe. Le communiqué publié par la FECAFOOT le confirme. Ndjeng a fait preuve d’indiscipline caractérisée à l’issue de la rencontre face au Maroc et sur la demande du Coach Ndtoungou Mpile a quitté la tanière. Il ne fera donc logiquement pas parti du groupe qui affrontera la Guinée Samedi pour le match de classement à Bepanda.

Ce jeudi, Cameroon-Info.Net nous apporte un plus d’éclaircissement dans cet affaite.  «Après son remplacement, Ndjeng qui était revenu sur le banc de touche, n’a pas compris que le staff décide de faire sortir un attaquant, à l’occurrence Man Ykre pour faire entrer un milieu de terrain, Junior Mfede. Il a spontanément réagit en disant: ‘‘pourquoi on est cons comme ça !’’», nous informe le média, expliquant que le joueur espérait l’entrée d’un attaquant supplémentaire.

La petite phrase a été suivie par Emmanuel Ndoumbè Bosso, l’un des sélectionneurs adjoints. «Il a demandé à Ndjeng qui il traitait de ‘‘con’’. Alors qu’il tentait de s’expliquer, David Pagou (l’autre sélectionneur adjoint) lui a balancé: «tais-toi, tu n’as rien à dire ici et assieds-toi», poursuit notre source. Suffisant pour mettre en colère Ndjeng qui a retoqué à son interlocuteur: «je ne suis pas ton enfant pour me parler ainsi». La scène a été immortalisée par un photographe présent aux abords du stade.

Mais ce n’est pas tout. De retour à l’hôtel, les entraîneurs adjoints ont fait le rapport au principal, Martin Ndtoungou Mpille qui a vécu la scène de loin, occupé qu’il était à suivre le match. Le coach a donc convoqué le joueur pour demander pourquoi il le traitait de ‘‘con’’. Ce dernier a tenté de s’expliquer en indiquant que la petite phrase «pourquoi on est cons comme ça !», n’était pas destinée à un entraîneur, mais davantage une exclamation. A ce moment, «les esprits se sont un peu échauffés entre Ndjeng et les deux adjoints», souligne notre informateur.

«Ce matin, le coach Ndtoungou a convoqué Ndjeng en présence de ses adjoints. Il lui a signifié qu’il ne pouvait plus rester dans la tanière», ajoute notre source qui fait savoir que les deux adjoints ont menacé de partir si le joueur restait dans le groupe.

Triste fin pour le joueur qui était, il y’a quelques jours celui qui sonnait la révolte face à la RDC avec le but égalisateur.

 

 par Isaac Esanji

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *