Can 2021 : Comment le Cameroun a perdu les frères Mmaee.

Alors que le père souhaitait voir ses enfants  porter  le maillot des Lions Indomptables, l’affairisme et la cupidité des dirigeants du football camerounais chargés de jouer les facilitateurs  les ont plutôt amenés à opter pour le Maroc. Et définitivement !

C’est  désormais connu. Les frères  Mmaee A Mwabeben d’origine camerounaise ne porteront plus les couleurs des Lions Indomptables mais celles de l’Atlas. Ils sont de l’effectif qui jouera pour le Maroc pendant cette CAN 2021.

 Ces deux  footballeurs  Samy (défenseur central) et Ryan (attaquant assez prometteur) nés d’un ancien fonctionnaire belge d’origine camerounaise et d’une marocaine  ont décidé plutôt de défendre les couleurs du pays de naissance de leur maman. Non pas parce que leur pays d’adoption, la Belgique, ou celui de leur père, le Cameroun, n’étaient pas intéressés  mais à cause d’un manque de promptitude et de démarche persuasive à l’endroit des sollicités.

Ryan Mmaee, tout explosif.

Trois pays étaient à l’assaut de ces pépites à savoir la Belgique, le Cameroun et le Maroc. Si on peut comprendre l’attitude de la Belgique qui s’est endormie sur ses lauriers croyant pour acquis  le fait d’avoir  déjà utilisé les deux joueurs dans ses catégories inférieures U-20 et Espoirs, celle du Cameroun n’est pas compréhensible.

Interrogé sur ce sujet par un confrère marocain, le père Mmaee affirme que la partie camerounaise s’est montrée peu consistante. « La Fécafoot est restée vague au niveau des pourparlers », a-t-il déclaré.

Selon une source interne de la famille, les personnes en charge de ce dossier au sein de la fédération camerounaise de football se sont passées plus pour des agents que des facilitateurs. Ils auraient exigés 10% des commissions au cas les joueurs intégreront les Lions indomptables.  Une pratique régulière au sein de cette association sportive  longtemps décriée qui a découragé plusieurs binationaux à rejoindre l’équipe nationale camerounaise.

Samy Mmaee, un défenseur qui rassure.

Ce qui n’a pas été le cas avec  Maroc qui a fait preuve, dans ce dossier,  d’une réelle offensive. Les deux joueurs avant leur première convocation et leur  intégration dans Les Lions de l’Atlas ont été reçus  au plus haut niveau  de l’Etat par le Roi Mohamed VI qui s’est lui-même impliqué de ce dossier. Une assurance de poids qui ne pouvait que faire  pencher le choix de ces jeunes prodiges pour la nation de leur mère. Au grand regret du père Manee, retraité et replié depuis lors  dans sa ville natale de Bafia avec sa nouvelle compagne camerounaise. Il attribue le choix de ses  enfants au comportement flou et irresponsable des dirigeants du football camerounais.

Ryan Mmaee Nwambenen Kabir , attaquant assez prometteur et son grand frère Samy Mmaee Nwambeben Kabir , défenseur central, ont fait leur début professionnel au Standard de Liège. Ils évoluent actuellement au Ferencváros Tc, un club hongrois de première division. Ryan a joué la totalité des rencontres de qualification de la Coupe du Monde 2022 avec le Maroc et été a marqué 4 buts.

Félix EPEE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *