Cameroun – Education: Les classes d’examens de plusieurs lycées de la ville de Yaoundé abandonnent le système de mi-temps

Cameroon Tribune cite entre autres le Lycée Général Leclerc, le Lycée de Mendong et le lycée de Biyem-Assi. L’objectif est de couvrir l’ensemble des programmes.

Pour lutter contre le coronavirus dans les établissements scolaires, le Cameroun a décidé d’adopter le système de mi-temps pour les cours en présentiel à l’école et par vidéoconférence. Parlant des cours en présentiel, les classes du premiers cycle devaient faire cours du matin jusqu’à midi, et le second cycle prenait le relais de 12 heures jusqu’à 18 heures. Un système de mi-temps balayé du revers de la main dans plusieurs établissements de Yaoundé, après un retard constaté dans la couverture des programmes scolaires.

Cela, au mépris des mesures barrières édictées par le gouvernement. Dans son édition parue le 2 février 2021, le quotidien national bilingue Cameroon Tribune rapporte que le Lycée Bilingue de Mendong, le Lycée Général Leclerc et le Lycée de Biyem-Assi ont repris les cours à plein temps, de 7H 30 minutes à 15H 30 minutes.

Au lycée bilingue de Mendong par exemple, «une affiche collée à l’entrée du bâtiment des Premières présente la nouvelle configuration des classes d’examens. Près de 90 élèves reprennent avec les cours à plein temps ce lundi matin, 25 janvier. Assis trois par banc… Les responsables de cet établissement ont regroupé depuis lundi les deux Terminales (Tle) ‘’C’’ en une seule classe, les trois Terminales ‘’D’’ en deux, les quatre Terminales ‘’AAllemand’’ en trois, pareil pour les Terminales ‘’A Espagnol’’. Les trois Premières ‘’C’’ ont été réduites à deux et les dix autres de la série ‘’D’’ en six classes. Les Troisièmes Allemand sont passées de quatre à deux et les sept Troisièmes Espagnol à cinq», lit-on.

«Les élèves de 3èmePremière et Terminale au Lycée de Biyem-Assi ont repris depuis le 18 janvier dernier avec les cours de 7h30 à 15h30. La classe de 1ère Allemand 1 est passée de 50 élèves à 70 d’après les apprenants», peut-on lire.

Le reporter note aussi que: «le Lycée général Leclerc est également inscrit dans le processus de suspension du système de mi-temps pour les candidats des classes d’examens. Pour le moment, seules les classes de Terminale ont pris le pas. Huit d’entre elles sont passées de 50 élèves à 65 par classe».

Ce réajustement ne serait pas la seule décision des chefs d’établissements. «Selon nos sources, les ajustements découleraient d’une recommandation au terme de la dernière réunion sectorielle. Les responsables du ministère des Enseignements Secondaires ont regretté que la couverture des programmes ne soit pas satisfaisante. Les chefs d’établissements ont ainsi été invités à se réajuster, en fonction du niveau des élèves et de la couverture des enseignements», relève notre confrère.

Wilfried ONDOA

 

Auteur:
Wilfried ONDOA
 contact@cameroon-info.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *