Martin Billè Tanga : « La victoire sera difficile mais la qualification reste possible»

Entraîneur de football, préparateur physique FIFA, Martin Billè Tanga parle du match de samedi qui opposera l’équipe A’ des Lions Indomptables à celle de la Rdc. Il décrit les deux  forces en présence et  revient sur les performances du Cameroun depuis le début du Chan. L’ancien coach de Caïman Club de Douala donne également son avis sur les chances de qualification de nos Lions pour les demi-finales.

Samedi, les Lions A’ affrontent l’équipe locale de la RDC. Pouvez-vous nous décrire les deux forces en présence ?

L’équipe de RDC est un favori logique de la compétition, quand on s’en tient à ses prestations sur le terrain jusqu’à présent.. cette équipe, bien que amputée de certains de ses meilleurs éléments et d’une partie du staff technique pour cause de Covid 19, a pu se qualifier avec brio pour le 2e tour.

Techniquement et tactiquement, ses atouts sont nombreux. Athlétiquement, elle répond également présente et est assez armée psychologiquement.

L’équipe du Cameroun, présente des insuffisances sur le plan technique et en partie tactiquement, notamment dans l’animation offensive et les phases de transitions, mais, c’est une équipe avec un gros mental qui sublime le physique des joueurs. De plus, elle a bénéficié jusque là du soutien du public.

 Malgré leur qualification en quart de finale, nos Lions sont l’objet de nombreuses critiques. Selon vous, qu’est-ce qui n’a pas marché dans cette équipe depuis le début du Chan?

La production du jeu des Lions A’ est loin d’être idyllique et féerique, les attentes du public sont donc déçues, de ce point de vue. Cette équipe, offensivement, exploite difficilement les attaques placées, elle n’en a pas les qualités, notamment au niveau de la maîtrise collective. Elle exploite également mal les attaques rapides, puisqu’elle ne met pas vraiment un accent à récupérer haut pour surprendre les adversaires.

Quant aux contre-attaques, on y trouve aussi des limites, venant notamment des mauvaises transitions offensives, et choix inapproprié de la voie par laquelle la contre-attaque doit passer. C’est donc une équipe qui va plus espérer marquer sur coups de pieds arrêtés ou sur exploit individuel.

 Beaucoup donnent l’équipe du Cameroun perdante sur papier face à la RDC au regard de deux championnats dans lesquels évoluent les joueurs des deux pays. Est-ce le seul élément pour justifier la force d’une équipe ?

Le Cameroun est handicapé par l’absence de compétitions locales et la sélection des joueurs en a pâti.

La RDC produit depuis de nombreuses années des équipes qui font bons résultats à l’international. Ce qui n’est pas le cas du Cameroun.

Mais, sur le terrain, ce sera 11 contre 11, et seule la vérité du match va prévaloir.

A votre avis, qu’est-ce qui faut aux Lions A’ samedi pour venir à bout des congolais ?

Un moral d’acier, une volonté de fer et une détermination farouche de vaincre. Ne vous attendez pas à ce que cette équipe domine complètement le match sur le plan technico-tactique, le tiki taka, etc.. ce n’est pas son essence, ce ne sera pas son jeu. Sa force réside dans sa combativité et une certaine réussite.

Le Cameroun peut se qualifier, même sans dominer le match, même sans gagner pendant le temps réglementaire. Ils auront donc besoin d’être soutenus et même poussés par le public afin que leur atout majeur s’exprime : le Hemlé. La victoire sera probablement difficile, mais la qualification reste possible.

Propos recueillis par Félix ÉPÉE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *