199 CAMEROUNAIS D’ORIGINE DES REGIONS DU NOSO EN COURS DE RAPATRIEMENT! VOICI POURQUOI

C’est ce matin, dans les coups de 10 heures, heure locale que 199 camerounais originaires des régions du Nord Ouest et du Sud Ouest sont supposés atterrir sur le tarmac de l’aéroport international de Douala en provenance des Etats Unis d’Amérique. La raison de ce retour précoce pour la majorité d’entre eux est le refus par le gouvernement américain de leur accorder l’asile politique par eux sollicité.

L’avocate interviewée sur cette vidéo défend un jeune camerounais « anglophone » qui refuse de quitter le territoire américain. Le plus sidérant dans cet entretien avec une activiste est que le récit de l’avocate est une véritable caricature de la situation qui prévaut dans notre pays et dans ces régions. Elle déclare que le gouvernement camerounais est dans la paranoia absolue et fait décoller ses hélicoptères pour tirer à vue sur les « anglophones ». D’après elle, tout « anglophone » est en danger au Cameroun. Pour elle, tout « anglophone » qui ne quitte pas le Cameroun peut se considérer mort. Elle nous informe que l’Etat dans lequel elle vit aurait reconnu qu’il y a un génocide en cours au Cameroun.

Il est presque certain que cette action du gouvernement américain est liée aux récentes manifestations des mouvements de patriotes, en tête desquels les PATRIOTES INDOMPTABLES, qui ont accusé les USA d’être complices de l’enlisement de la crise parce que protégeant les commanditaires qui vivent sur leur territoire. C’est sans nul doute également le résultat d’une diplomatie silencieuse, mais efficace de la part de notre gouvernement.
La question que moi je me pose, c’est est que Frankline Njume Passy Lipimba, Yosso Khar, Genesys Kenelly et les autres peuvent nous confirmer que leurs vies sont en danger au Cameroun?
Au moment où la stratégie militaire mise en oeuvre dans le cadre du concept armée-nation porte ses meilleurs fruits depuis le début de cette crise qui dure depuis 4 ans maintenant, c’est une bonne chose que les pays qui se disent pays des droits de l’homme et gendarmes du monde tel que les USA se mettent définitivement en ligne avec le droit international qui n’autorise aucune nation à héberger et protéger des terroristes sur son territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *